L’ENQUÊTE PUBLIQUE (ET LE COLLECTIF) DANS LA DÉPÊCHE DU 14 JANVIER 2018







Merci à la Dépêche du Midi d'informer ses lecteurs de l'existence de notre collectif. Effectivement, nous ne sommes pas hostiles à la technologie éolienne. Ce n'est pas non plus parce que les aérogénérateurs seront plantés dans notre "jardin" que nous nous y opposons. Mais parce que le gigantisme de l'opération ne peut trouver sa justification dans le gisement éolien local, mesuré et classé comme faible par les agences scientifiques de référence. Les données sont sans appel, qu'elles proviennent de WindAtlas ou de Météo France. De fait, le "sacrifice" que l'on pourrait "exiger" des habitants du cru au titre d'une production verte particulièrement abondante ne s'impose à aucun titre et serait vécu comme le fait du roi, au bénéfice d'une société tirant le meilleur parti, non du vent, mais de subventions tarifaires particulièrement généreuses.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DOSSIER VALOREM : JACKPOT POUR UN ÉLU LOCAL ?

LES DISSIMULATIONS COUPABLES DES ELUS DE MONTECH

TARN-ET-GARONNE : UN FRONT ANTI-ÉOLIENNES SE PROFILE !