NOTRE RAPPORT SUR LA PLANCHE

Comme vous le savez, nous travaillons actuellement au rapport critique du dossier Valorem, destiné à M. le Préfet de Tarn-et-Garonne et aux Commissaires-enquêteurs, que nous publierons en intégralité sur ce blog le samedi 27 janvier et que remettrons à la presse le même jour.  

En épluchant les 2369 pages* du dossier d'autorisation unique déposé par la société Valorem (merci à Héloïse de Montech et Laurence de Montbartier), nous sommes tombés sur toutes sortes d'erreurs, d'omissions (volontaires ou non), de contradictions, d'anomalies, d'enjolivements décomplexés, de documents incomplets et d'approximations qui ne sont guère compatibles avec le gigantisme du projet et la technicité exigée de son promoteur/constructeur. Si la mise en oeuvre est aussi peu soignée que le dossier de permis de construire et les études d'impact, il y a grand souci à se faire...

Gardons en tête que, si le projet est validé par M. le Préfet, le chantier de construction des éoliennes durera 1 an (voir calendrier "estimatif" Valorem ci-dessous), que des camions chargés de terre, de béton ou de matériaux divers (par milliers de tonnes), dont de nombreux convois exceptionnels, effectueront des centaines et centaines de rotations et de manœuvres sur les étroites routes du canton. Puis que les éoliennes une fois arrimées au béton ferraillé de leur massif s'élèveront dans les airs jusqu'à 200 m (bout de pales) et devront y demeurer au minimum 20 ans... 



* 1453 pages au format PDF dont beaucoup contiennent deux pages "physiques" 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DOSSIER VALOREM : JACKPOT POUR UN ÉLU LOCAL ?

LES DISSIMULATIONS COUPABLES DES ELUS DE MONTECH

VALOREM : "C'EST UN PROJET A VENT DIT FAIBLE"