LA MAIRIE DE MONTECH, SUCCURSALE DE VALOREM ?


En pleine enquête publique (2 février), Jacques Moignard convoque en catimini les membres de son conseil à la mairie (voir document ci-dessous) pour assister à une réunion d'information animée par la société Valorem, promotrice des éoliennes. Autrement dit une séance de propagande commerciale. Bien entendu, cette réunion n'est pas ouverte aux citoyens ordinaires. Encore moins au Collectif MMF 82. 

Il faut dire que le Conseil municipal doit donner officiellement dans quelques jours son accord (ou son refus) à l'implantation des 6 éoliennes géantes. Le moment choisi par M. le Maire pour une piqûre de rappel à la Valorémine

A contrario, ni le maire, ni le conseil n'ont prévu ni même envisagé d'entendre les pacifiques délégué(e)s du Collectif anti-éoliennes, représentants notamment des citoyens riverains du projet, auteurs de deux rapports argumentés pointant les nombreux manquements aux règles de base des permis de construire ainsi que les nombreuses nuisances engendrées par la zone industrielle. 

C'est ainsi que les choses se passent depuis l'avènement du projet éolien, en 2012, sous l'égide de M. Moignard. Pas une seule réunion publique (au vrai sens du terme, publique et contradictoire) n'a été organisée par la CC, ni par la mairie de Montech.   

En tout état de cause, la municipalité donne avant l'heure sa préférence à Valorem, en lui offrant une tribune supplémentaire, tribune refusée à ses propres citoyens.  

Notre collectif réunira ses membres dans les meilleurs délais pour examiner l'éventualité d'une action de protestation le 12 février 2018 à 20h30. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DOSSIER VALOREM : JACKPOT POUR UN ÉLU LOCAL ?

LES DISSIMULATIONS COUPABLES DES ELUS DE MONTECH

TARN-ET-GARONNE : UN FRONT ANTI-ÉOLIENNES SE PROFILE !